EuroQuity Blog

Le profil des entreprises en ZUS : un levier important pour l’emploi local.

Opinionway® a réalisé pour l’Adive et « la nouvelle pme » une étude nationale portant sur les entrepreneurs localisés en Zones Urbaines Sensibles, qui constituent un public atypique dans le tissu économique français. L’objectif de cette enquête est de mieux connaitre le profil de ces entrepreneurs, les difficultés qu’ils rencontrent, d’envisager les solutions à apporter et plus généralement de servir de base de suivi et de réflexion sur leurs situations.



Première remarque : les entreprises créées en ZUS ont plus tendance à se situer dans les secteurs CHR et Services à la personne que la moyenne nationale (respectivement 32% vs. 26% et 26% vs. 21%) ; et moins dans les Services aux entreprises et le secteur Construction / Transport (28% vs. 33% et 14% vs. 20%). Selon les profils des entrepreneurs, on peut identifier certaines spécificités au sein des créateurs d’entreprises en ZUS. Par exemple, les moins de 40 ans sont moins orientés vers la Construction / le Transport (11%), les plus diplômés s’orientent d’avantage vers les Services aux entreprises (38%) alors que les moins diplômés choisissent plus souvent le CHR (53%).

En termes de recrutement, il est important de noter que les entrepreneurs localisés en ZUS créent au démarrage de leur activité légèrement plus d’emplois que la moyenne nationale (1,6 emplois ) alors que la création d’emploi à 5 ans est moindre à la moyenne nationale : la création d’entreprise en ZUS a donc un meilleur effet de levier sur l’emploi à qu’au niveau national. Selon les secteurs d’activité, les effectifs au lancement de l’entreprise varient, tout comme le recrutement de salariés par la suite. Sur l’ensemble des 400 entreprises interrogées, 52% ont fait des recrutements depuis leur création (il y a 5 ans maximum), avec des taux plus importants dans la construction et les transports (68%) et moins pour les services aux particuliers (44%). Indicateur de l’impact local de ces entreprises, 24% des entreprises implantés en ZUS ont recruté au moins une personne habitant en ZUS (essentiellement en tant que salariés) ce qui représente, en incluant les créateurs, 4 entreprises sur 10 comptant au moins un actif habitant en ZUS. Cet impact est confirmé par le sentiment des entrepreneurs interrogés de contribuer à la vie du quartier au niveau économique (59%) ainsi qu’au niveau social (41%).

par "Finances & Quartiers", communauté animée par "la nouvelle pme" avec différents partenaires actifs sur les questions de l'entrepreneuriat dans les territoires politique de la ville. http://finances-et-quartiers.financersaboite.capitalpme.oseo.fr/

Rédigé par Abdellah Aboulharjan le Jeudi 10 Mars 2011
 
Soyez informé et inscrivez-vous à notre newsletter