EuroQuity Blog
Save the date - la prochaine session e-pitch France d'EuroQuity est programmée le 23 septembre à 17.00 CEST
La prochaine session d'e-pitch France d'EuroQuity aura lieu le 23 septembre à 17.00 CEST.
Chaque startup aura 7 minutes pour vous convaincre de la suivre. Vous pourrez poser vos questions à l'issue de chaque pitch.

>>>>> INSCRIPTIONS ICI <<<<<
 
Au programme:
 

Greentech / Tourisme – Nouveaux lieux de vie et détente uniques autour de la première vague de surf écologique 

Sur le nouveau marché des vagues artificielles de surf, les premiers acteurs sont d’immenses piscines à vagues, énergivores et coûteuses, au détriment de la biodiversité, en opposition avec l'esprit du surf. L’entreprise a développé une solution disruptive écologique : un atoll flottant éco-conçu en open-innovation, déployé en mer, lac, plan d’eau urbain. Un POC, des brevets (44 pays).  Une centaine de leads. Modèle économique rentable. Premier contrat au Futuroscope pour l’été 2021. Autres projets avancés dont un site Olympique en IDF.  

3+ brevets au niveau mondial | TRL : 7 | TAM: 9Mds€ | Next Step : industrialisation, mise en exploitation | Montant recherché : 4m 

 

IoT / Optimisation logistique - Capteurs connectés pour la chimie et l'agriculture 
Focalisée sur la digitalisation de la supply chain de l'industrie chimique et agricole, la start-up a développé une technologie unique et brevetée. Sa combinaison d'un capteur de déformation et d'un logiciel (plateforme + algorithmes IA)  d'analyse et de traitement de données permet de connaître en temps réel le niveau de stock des containers (produits chimiques, gas, silos de grains...) chez les clients afin d'optimiser les livraisons. La réduction massive des coûts et de l'impact environnemental de la logistique des réapprovisionnements est immédiate. Après plusieurs projets pilotes réussis, le passage à l'échelle est en cours en France et à l'international. Le potentiel de déploiement mondial est très rapide grâce à l'ultra standardisation des containers à travers le monde.  

2 brevets ; 3 accords OEM ; 5 clients en déploiement | TRL : 8-9 | TAM actuel : 1 Md€ | Next Step : Déploiement international | Montant recherché : 2.5m 

 

IA / Données personnelles – Chiffrement de données 

Fondée par un serial entrepreneur en IA ayant fait une exit, et un chercheur renommé dans le chiffrement, la startup permet aux entreprises utilisant de l’IA d’analyser les données de leurs utilisateurs sans être capable de les voir. Basée sur une percée scientifique dans le chiffrement homomorphe, la technologie de la startup est 100x plus rapide que l’état de l’art, et permet pour la première fois de faire du deep learning sur des données chiffrées.  

12 employés dont 9PhDs | 4 brevets | Montant recherché (série A) : 12m€ 

 

Environnement/Economie circulaire - Solution de collecte et de valorisation des biodéchets 

Co-fondée par une diplômée de Sciences Po et un serial entrepreneur, la start-up a développé une boucle d’économie circulaire pour adresser le sujet de la valorisation des biodéchets chez les restaurants et les cantines d’entreprises. L’offre consiste à collecter les déchets alimentaires avec des véhicules zéro-carbone gratuitement ou à un tarif avantageux. En contrepartie, les clients s’engagent à s’approvisionner en fruits et légumes chez la startup, qui achète en direct de producteurs et auprès de grossistes, et/ou à acheter du terreau écologique issu des biodéchets valorisés par la startup. La startup a monté son usine de compostage pour transformer les biodéchets. La solution a validé sa preuve de concept sur son premier territoire et est en phase de déploiement sur les villes voisines. 

100 clients pour 2020 ; | TRL : 5 | TAM : 15 Md€ | Next Step : Déploiement | Montant recherché : 2 M€ 

 

Cleantech/Automobile - Conversion de véhicules thermiques à l'électrique 
Co-fondée en 2018, la start-up a développé des kits de conversion standardisés et industrialisables pour convertir des véhicules thermiques en véhicules 100% électriques. Après 2 années de R&D et de lobbying au niveau national et européen pour autoriser l'homologation du processus de conversion (dit "retrofit électrique"), ainsi qu'une phase pilote avec des clients early-adopters, la jeune startup prépare la production de sa première gamme de kits et le lancement de ses premières offres de retrofit à destination de flottes de véhicules utilitaires en ciblant les entreprises et les collectivités. La maturité de la solution a été validée après plus 100.000 km de tests sur route et hors-piste, et la traction commerciale a été validée suite à la signature de premiers gros contrats B2B, ainsi que 15.000 demandes de devis de particuliers et professionnels en France et en Europe. 

600k€ de CA signés à date 2020 et un pipeline potentiel de 50M€ sur 2020-2022 | TRL : 6 | TAM : 90 Md€ | Next Step : Production en série et commercialisation | Montant recherché : 3 M€ 

 

Mobilité / Portabilité Hydrogène -  

La société conçoit et produit des piles à combustibles à hydrogène compactes. Elles sont notamment utilisées dans des vélos électriques à hydrogène, commercialisés dans une offre de mobilité complète (services et approvisionnement d’hydrogène). Ces solutions seront à terme complétées par d’autres véhicules électriques légers (triporteurs, scooters...). La société produit et vend également des groupes électrogènes portatifs pour des applications civiles et militaires avec un très fort potentiel à l’export. Dans un contexte où l’actualité prend conscience des limites de la batterie au lithium et de l’existence de solutions alternatives, le « pipeline commercial » de la société s’est fortement garni. La société veut se donner les moyens d’accélérer sa croissance.  

10 brevets | TRL : 4 à 8 | Next Step : Mise en production - Accélération de la Commercialisation - Développement de nouveaux produits | Montant recherché en fonds propres : 8 M€ sur 2 ans   

Facebook Twitter LinkedIn

Business France, en collaboration avec EuroQuity, a le plaisir de vous convier à un webinaire* (*en anglais) pour vous présenter les opportunités de partenariats stratégiques avec Tüpraş.

Vous êtes une start-up ou une PME spécialisée dans les secteurs ci-dessous et êtes à la recherche d’investisseurs étrangers pour assurer votre développement ?


Webinaire : Les opportunités des partenariats stratégiques avec le principal groupe industriel de Turquie (Tüpraş)

📅 PARTICIPEZ LE 23 SEPTEMBRE 2020 à 11h00
👉 POUR S'INSCRIRE REMPLIR LE FORMULAIRE

Tüpraş en quelques chiffres 
  • Tüpraş fait partie du conglomérat Koç Holding, le plus important groupe turc.
  • Tüpraş réalise un CA de 11,4 Mrds € en 2019 et se place ainsi au 7e rang européen sur son secteur avec 4 raffineries et une capacité de production de 28 ,1 MT.
  • Le groupe fournit 45 catégories de produits pétroliers et couvre ainsi une part importante des besoins énergétiques du pays.
  • Filiales de Tüpraş : Opet Petroleum Corporation (distribution), DİTAŞ (transport maritime), Körfez Ulaştırma (transport ferroviaire) and Tüpraş Trading UK (Trading).
  • Les raffineries opérées par Tüpraş font partie des plus sophistiquées en Méditerranée avec une moyenne « Nelson compexity index » de 9,5.
 
Stratégie d’investissement de Tüpraş à l'étranger :
  • Stratégie de diversification vers l'intégration de nouveaux produits ou services pour les activités du groupe.
  • Développement de nouvelles collaborations avec des start-up ou PME innovantes dans le cadre de partenariats pouvant conduire à des prises de participation minoritaires ou majoritaires. Les entreprises investies pourront bénéficier d’un appui opérationnel, des ressources et des réseaux du conglomérat.
 
Facebook Twitter LinkedIn

Curieux d'en savoir plus sur le domaine de l'investissement nord-américain dans le secteur de l'Agtech ? Voilà pour vous le compte-rendu contenant les moments importants de notre dernier webinar avec Business France.


Ce qu'il faut retenir du Webinar Business France sur "Les opportunités investisseurs dans l'Agtech en Amérique du Nord"
Webinaire « Les opportunités investisseurs dans l'Agtech en Amérique du Nord » : points clés et accès au replay
 
Le 9 juillet 2020 s’est tenu le 5e webinaire Business France Invest en partenariat avec EuroQuity. Objectif de ce webinaire ? Présenter les opportunités d’investissements dans la zone Amérique du Nord sourcées par Business France (Invest) qui accompagne 200 projets d'investissements financiers internationaux par an en coordination étroite avec la Direction Générale du Trésor. Vous n’avez pas pu assister à cette session ? On vous livre les points clés à retenir.

Contexte du marché de l’Agtech en Amérique du Nord

Romain Guizard, chef du service investissements financiers chez Business France a introduit cette session avant de laisser la parole à Patrick Imbert ainsi qu’à Alexander McAnneny, deux experts Business France Invest qui ont présenté le marché de l’investissement nord-américain avec un zoom sur le secteur de l’Agtech.

Parmi les points clés à retenir :
  • Au 1er semestre 2020, la zone Amérique du Nord a concentré près de 20% des projets d’investissements financiers soutenus par Business France Invest. 
  • Plus de 30 nouveaux projets d’investissements financiers nord-américains ont été détectés sur cette période avec de nombreux investisseurs Corporate mais aussi un flux croissant porté par des fonds VC.
  • Missions de Business France Invest : introduire les entrepreneurs français auprès d’investisseurs étrangers pour mener à bien leur projet d’internationalisation mais aussi rechercher des investisseurs étrangers afin qu’ils investissent en France.
  • Les 4 secteurs d’activité : santé, industrie, bien de consommation et de services, agroalimentaire.
 
 
Focus du marché de l’Agrifood Tech :
  • Secteur en pleine expansion car la demande visant à limiter l’impact négatif de l’agriculture et d’augmenter les rendements se fait de plus en plus sentir.
  • Domination des Etats-Unis en première place avec 63% des investissements (8,73 milliards de dollars) mondiaux dans ce secteur, le Canada se situe à la 6ème place.
  • La présence des entreprises françaises sur le continent Nord-Américain se fait en partenariat avec des universités, des entreprises locales ou des fonds VC.
 
 
Alexander McAnneny a communiqué le nom de plusieurs entreprises nord-américaines qui méritent d’être observées en raison de leur croissance significative ces dernières années et parce qu’elles sont devenues des références dans le secteur de l’Agtech :

- Blue river technologie : automatisation agricole
- Aero Farms : ferme verticale
- Cainthus : technologie liée à l’élevage


A savoir : les fonds VC les plus actifs dans le secteur de l’Agtech sont situés en Amérique du Nord. Par ailleurs, les 2 premiers mondiaux (S2G Ventures, AgFunder) sont américains.  

Vous l’aurez compris : les opportunités pour les entreprises françaises sont réelles ! Les entreprises et investisseurs américains cherchent des solutions nouvelles pour leur marché mais peuvent aussi investir en Europe pour le développement de leurs filiales et donc renforcer leur présence à l’international.


Alexander McAnneny a bien insisté sur la présence de clusters en Amérique du Nord et sur leur importance lorsque l’on s’oriente vers une levée de fonds ! En fonction du secteur de votre start-up, il faudra bien cibler votre zone.

Répartition géographique en Amérique du Nord des opportunités d’investissement :
  • Côte Est (NY, Boston, Orlando, Miami, Saint-Hyacinthe, Guelph) : ferme verticale
  • Midwest + Texas (Chicago, Saint-Louis, Austin) : sol et engrais + équipement mécaniques autonomes
  • Côte Ouest (Baie de SF, Vancouver, Portland, Seattle) : protéines non-animales
 
Chaque cluster est associé à de grands évènements pouvant intéresser les start-ups en recherche de fonds. Il est intéressant pour les jeunes entreprises de s’y rendre pour développer leur réseau mais aussi afin d’amorcer une première prise de contact avec les investisseurs nord-américains.

Exemple de répartition :
- Côte Est : New York Agtech Week / Future Food Tech / Indoo Agtech Innovation Summit ;
- Midwest : Agtech Innovation Summit ;
- Côte Ouest : Thrive Innovation Summit / Silicon Valley Agtech Conference
 
 
Enfin, Alexander McAnneny a également mentionné les universités américaines et leurs importants centres de recherche dans l’Agtech qui sont représentent des acteurs clés de l’écosystème.
 
 
Présentation du fonds Agroecology Capital : chiffres et bonnes pratiques

En deuxième partie du webinaire, Djalil Reghis, cofondateur d’Agroecology Capital, a présenté les activités de son fonds d’investissement basé en Californie ainsi que sa stratégie d’investissement en Europe et en France.

Agroecology Capital est un fonds Agtech fondé en 2018.

• Le fonds se concentre sur de l’investissement early-stage avec des tickets allant de 500K à 2 millions USD.
• Cible d’investissement : le fonds se concentre sur des entreprises à forte composante technologique, avec une haute barrière à l’entrée, présentant des critères agroécologiques avec une composante Développement Durable mais également holistique qui prend en compte des aspects sociaux et économiques.
• Au-delà des fonds, Agroecology Capital apporte également réseau, coaching et accompagnement.

Djalil Reghis a également livré quelques chiffres intéressants issus d’une récente étude réalisée par 4 professeurs d’universités américaines auprès de 850 VCs sur leurs critères d’investissement.

Voici quelques enseignements :

• 60% des projets dans lesquels les VCs investissent proviennent de l’environnement direct (réseau, recommandations d’autre investisseurs, portefeuilles de sociétés, etc.) et 30% du fonds lui-même de manière pro-active.
• Seules 10% des start-up financées sont celles qui se présentent d’elles-mêmes au fond. Il est par conséquent important pour chaque entreprise à la recherche de levée de fonds de développer son réseau et de faire parler d’elle. La simple transmission du deck de présentation n’est pas efficace.
• Par ailleurs, pour tout investissement réalisé par un fonds VC, plus de 100 dossiers sont envoyés pour 1 deal.
• Enfin, autre donnée intéressante : Il faut en moyenne 83 jours pour clôturer la levée à partir du jour de la rencontre avec le fonds VC.

Conclusion ?
Djalil Reghis rejoint les propos de Patrick Imbert en insistant sur l’intérêt que suscite le marché français auprès des investisseurs américains, alors n’hésitez plus, préparez-vous et lancez-vous !

D’ici là, n’hésitez pas à regarder replay du webinaire et rejoignez la communauté Business France Invest sur EuroQuity qui comprend d’ores et déjà :

- Plus de 175 membres entrepreneurs français
- 65 projets internationaux listés, 20 projets en provenance d’Amérique du Nord
- 7 projets dans la filière Agrotech.

Et ce n’est que le début ! N’attendez plus et rejoignez la Communauté Business France sur EuroQuity dès à présent !
 
Facebook Twitter LinkedIn
1 2 3 4 5 » ... 141
 
Soyez informé et inscrivez-vous à notre newsletter